Bien comprendre les SCPI pour se lancer

Comprendre le fonctionnement dans lequel vous souhaitez investir constitue une excellente base pour pouvoir se lancer dans n’importe quel type de placement. Cette règle est aussi valable pour le cas des placements dans une SCPI ou Société Civile en Placement Immobilier.

Cette manière consiste en effet à placer son  argent dans la pierre tout en évitant les différents problèmes et contraintes pouvant être liés avec l’investissement immobilier, que ce soit au niveau du choix de la localisation, la revente ou encore la gestion. Alors, si vous souhaitez connaître davantage à ce sujet, voici quelques points qui vous permettront de vous immerger dans le milieu des SCPI.

Comment fonctionnement les SCPI ?

Lorsque vous vous demandez « Qu’est-ce qu’une SCPI », la meilleure réponse à votre question c’est de comprendre le fonctionnement de ce dispositif. Comme il a été dit toute à l’heure, la SCPI est un concept qui vise à promouvoir l’investissement immobilier chez les particuliers. Appelé également pierre papier, ce type d’investissement permet aux investisseurs de placer leur  argent dans un projet immobilier et d’en tirer les avantages.

Ces avantages concernent les avantages pécuniaires, comme s’ils étaient le propriétaire du bien. La valeur du profit généré se corrélera en fonction du montant de l’investissement. En d’autres termes, l’investisseur achètera des actions auprès de la société de placement immobilier et en tirera des profits selon le montant qu’il aura investi.

Quels sont les différents types de SCPI ?

Vous savez maintenant comment fonctionne une SCPI en général, toutefois, pour choisir le bon type de SCPI qui convient à vos besoins, vous devrez savoir les différents types de SCPI qui existent. A noter que le choix d’une SCPI doit toujours correspondre à l’objectif patrimonial que vous souhaitez atteindre. Ainsi, si vous souhaitez générer un revenu stable sur le long terme, et cela en provenance des loyers perçus, vous pouvez investir dans les SCPI de rendement.

Ces dernières sont composées essentiellement d’immobiliers professionnels tels que les bureaux, les entrepôts, les commerces. Vous avez également les SCPI de plus-value qui sont constituées principalement de parc immobilier résidentiel, et qui sont destinés à la location auprès des particuliers. La différence entre les deux se trouve au niveau du bail locatif signé, notamment, sur le plan sécuritaire qu’il représente.

Et pour finir dans la liste des SCPI existantes, il y a aussi les SCPI fiscales qui permettent de profiter d’un avantage fiscal assez intéressant. En matière de SCPI fiscales, la plus célèbre reste certainement la SCPI Pinel qui propose les mêmes avantages de la défiscalisation tout comme pour les biens immobiliers classiques. Cette loi concerne les investissements dans le neuf, si pour les biens très anciens, la SCPI Malraux est le régime fiscal à adopter.

 

Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire