CAN 2019: le stade Olembe objet d’une visite des acteurs camerounais de la communication et de la télévision

Une équipe menée par Issa Tchiroma Bakary, le Ministre de la Communication s’est rendu au stade d’Olembe à Yaoundé. Le but de cette visite était de vérifier que tout serait mis en place afin d’assurer que les conditions de retransmission des matchs de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) qui aura lieu l’année prochaine au Cameroun, se dérouleront dans les meilleures conditions. Le ministre et ses accompagnants se sont renseigné sur la manière dont les matchs seront retransmis, en particulier en s’assurant du matériel qui permettra de porter le signal audio-visuel. Le ministre a indiqué :«Pour la première fois que l’Afrique passe de 16 à 24 avec des conditions techniques comparables à ce qui s’est passé en France et en Russie. Le défi est considérable. Et le Président de la République n’a aménagé aucun effort pour que le Cameroun soit à la hauteur, pour que le pays entre dans les annales de l’organisation de la CAN. Les experts de communication qui sont ici prendront donc les taureaux par les cornes pour que la communication soit prête le jour dit». Les discussions se sont déroulé entre la délégation de la communication et les équipes d’ingénieurs de la société italienne en charge de la construction du stade, Piccini, mais aussi le Directeur général (DG) Optimum qui est l’un des partenaires du Cameroun, chargé des hautes technologies de retransmission médiatique et un représentant de CAMTEL (Cameroon Telecommunications). Ainsi, 90% des éléments permettant le bon fonctionnement sont installés, ce qui permet aux infrastructures d’être en phase avec le cahier des charges de la CAF (Confédération africaine de football) qui avait d’ailleurs inspecté les travaux lors de sa visite le 11 novembre dernier mené par Antony Baffoe, secrétaire général adjoint de la CAF, dans le quatre de la quatrième mission d’inspection. Pour Benoît Fabre, le directeur du projet de construction du Stade, le délai fixé au 31 décembre 2018 sera donc respecté. Le constructeur Piccini a rappelé qu’en un mois et demi, l’aire de jeu sera parfaitement opérationnel. En ce qui concerne les autres infrastructures du stade, comme la tribune présidentielle ou les vestiaires, le matériel n’a plus qu’à être installé. Pour le parking, dont la capacité est de 6000 véhicules, tout est déjà en place, et que d’autres espaces seront également disponibles à proximité du stade.  écrit parpafavec amour
Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *