Quelles sont les caractéristiques du management de l’innovation ?

Quelles sont les caractéristiques du management de l’innovation ?

L’innovation est devenue cruciale pour rester compétitive. Mais vous l’aurez certainement su qu’innover est un travail difficile. De nombreux paramètres doivent être pris en compte, plusieurs conditions doivent être respectées et une multitude de tâches doivent être réalisées. L’ensemble constitue une mission compliquée qui exige des compétences particulières. Voilà pourquoi, les experts en management de l’innovation sont de plus en plus sollicités de nos jours. Mais qu’est-ce que le management de l’innovation ? Quelle sont ses caractéristiques ?

Que signifie « management de l’innovation » ?

Le management de l’innovation, c’est la création de conditions favorables à la conception d’offres innovantes. Certes, ce n’est pas facile. Il faut savoir que pour favoriser l’innovation, l’entreprise doit savoir gérer les talents de chaque employé. Elle doit en outre développer une stratégie RH qui favorise l’innovation. C’est là que le manager de l’innovation intervient. Il épaule l’entreprise dans le développement d’un état d’esprit ainsi que d’un environnement de travail favorable à la créativité.

Le rôle du manager est dans ce cas d’aider l’entreprise à améliorer la communication interne, à encourager la participation des collaborateurs dans l’élaboration de projets innovants. Il peut aider dans la constitution de l’équipe, donc dans le recrutement de nouveaux talents. La formation et le développement des compétences de son équipe sont aussi des missions qui lui incombent. Il doit par ailleurs favoriser la prise d’initiative ainsi que l’autonomie au sein de son équipe. Le manager assume ainsi une fonction importante. Ses capacités managériales et sa passion pour l’innovation sont indispensables pour l’entreprise qui souhaite produire de l’innovation.

Comment développer une dynamique interne tournée vers l’innovation ?

Pour stimuler l’innovation, l’entreprise peut se baser sur l’une de ses plus grandes richesses qui ne sont autres que ses collaborateurs. L’idée est de développer l’intelligence collective de manière à aboutir à la réalisation d’un projet innovant. Il est également possible d’organiser ce qu’on appelle Hackathons. Cette méthode d’innovation consiste à regrouper les collaborateurs, par exemple le temps d’un weekend, et leur encourager à développer puis à présenter des projets innovants.

Développer l’esprit de compétition chez les collaborateurs peut également favoriser l’innovation dans une entreprise. Il incite les participants à être plus créatifs et dynamiques. Il faut aussi qu’ils éprouvent un sentiment d’appartenance. Les collaborateurs doivent être à même d’exprimer leurs idées innovantes, et ce, peu importe le poste qu’ils occupent.

Externaliser l’innovation, est-ce possible ?

Permettre à des tierces parties externes de participer au programme d’innovation, c’est ce qu’on appelle « open innovation » Il peut s’agir de vos partenaires, de start-ups, de fournisseurs, de laboratoires de recherche, d’universités ou de vos clients. Ils pourront alors apporter à l’entreprise leurs idées innovantes ainsi que contribuer à leur mise en œuvre et leur commercialisation.

Créer un environnement interne favorable à l’innovation, appliquer la méthode open innovation…, ce sont des démarches qui nécessitent une grande expertise. Pour gagner du temps et faire les choses convenablement, vous pouvez compter sur l’aide d’un cabinet de conseils en innovation. Comme l’indique son nom, ce dernier offre aux entreprises un accompagnement sur mesure dans leur démarche d’innovation.

Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *