La loi Malraux

La loi Malraux a été remaniée en 2004. Elle offre beaucoup d’avantages pour réaliser une opération de défiscalisation immobilière spécialement pour des zones spécifiques.la plupart du temps la loi Malraux s’occupe des immeubles situés en plein centre-ville.

Qui est concerné par cette loi Malraux ? Comment en bénéficie-t-on ?

Principalement les contribuables qui disposent de revenus fonciers et qui sont fortement imposés. Portez-vous acquéreur d’un immobilier d’habitation nécessitant une grosse opération de travaux. Les acquisitions faites par l’intermédiaire des sociétés soumises à l’impôt sur le revenu sont aussi soumises à la loi Malraux.Les immeubles destinés à l’habitation, mais qui ont été affectés à un autre usage peuvent, depuis 2004, bénéficier de la loi Malraux à condition qu’ils aient été réaffectés à un usage d’habitation.

Quels sont les avantages fiscaux de la loi Malraux ?

La totalité de dépenses générées par la restauration immobilière est déduite de votre revenu global, cela sans plafonnement. Pourquoi cela ? Tout simplement parce que la loi Malraux fait partie du cadre du régime des revenus fonciers. Durant une période de 10 années, vos intérêts d’emprunts ainsi  que tous vos frais accessoires seront déductibles des revenus fonciers.L’imputation sur les revenus peut amener à une forte réduction d’impôt. Étalés sur 2 ou 3 ans, vos revenus fonciers peuvent même être neutralisés en partie ou totalement.selon malraux,plus les travaux sont importants, plus vous bénéficierez dune défiscalisation importante. L’opération globale aura donc une rentabilité beaucoup plus élevée.Vous pourrez noter que si vous engagez des travaux en 2010 ceux-ci sont déductibles des revenus 2010.

Mais quelles sont les obligations de la loi Malraux ?

Excepté les aspects administratifs, vous devrez respecter deux autres conditions très importantes, les voici :

  • Première condition de la loi Malraux, lobjet de votre restauration sera situé dans un secteur sauvegardé (par arrêté ministériel) ou il sera dans une zone de protection du patrimoine architectural, urbain et paysager (ZPPAUP. Arrêté préfectoral).
  • Deuxième condition de la loi malraux.la Restauration étant terminée, vous devrez mettre votre bien en location nue comme résidence principale du locataire, c’est à dire non meublé. Le tout pour une période minimale de 6 années.

Ce sont les conditions à respecter pour la loi malraux.

Comment effectuer la mise en service d’une climatisation ?

La mise en service d’une climatisation est primordiale car elle détermine le bon fonctionnement  de votre appareil. En général, elle est effectuée par un professionnel et comporte plusieurs étapes.

Les étapes obligatoires

– Mise en place des raccords frigorifiques: le dudgeon

La manipulation de fluides frigorigènes requiert un outillage spécifique et des compétences techniques avancées. Tout d’abord, il nécessite la mise en place de l’unité intérieure et du groupe extérieur. Pour garantir une installation dans les normes, vissez un écrou libre à chaque unité. Veillez à ce que le cuivre ne soit pas trop fragilisé. Pour cela, l’utilisation d’une clé dynamométrique est de mise.

Pour bien mettre en place les raccords frigorifiques , voici les étapes à suivre :

  • Alignez les deux parties mâles et femelles. Vissez l’écrou au maximum, en cas de résistance, retirez carrément l’écrou et recommencez le serrrage. Vous pouvez également le faire à l’aide de clés à molettes. Toutefois, ne serrez pas trop fort car le raccord risque de se casser.
  • Bloquez la partie mâle et effectuez un contre serrage. Serrez l’écrou jusqu’à ce que vous entendez un signal qui se déclenche.
  • Veilliez toujours à ce que votre dudgeon s’adapte à l’écrou. Dans le cas contraire, le il risque de se retourner sur lui-même et les risques de fuite sont inévitables.

– Test d’étanchéité

Il faudra également procéder à la vérification de l’étanchéité du circuit frigorifique. Cette étape est nécessaire car elle permet d’éviter une surconsommation d’énergie et une détérioration du compresseur.

Le circuit frigorifique d’une climatisation doit supporter une pression d’azote de l’ordre de 35 bars. Cela correspond à la pression maximale de votre climatiseur lorsqu’il est en mode chauffage.

– Le tirage au vide du circuit frigorifique

Le tirage au vide du circuit frigorifique se fait à l’aide d’une pompe à vide. Cette étape a pour but d’éliminer l’air et de retirer l’air dans la station. Le diamètre des cuivres sur l’installation détermine la durée du tirage au vide.

C’est seulement après toutes ces étapes que votre climatisation peut être mise en marche, en ouvrant les vannes de service.

Les mesures et précautions à prendre

Après la mise en marche, il est important de prendre certaines précautions :

  • Mesurer la surchauffe : cette opération consiste à relever la différence de température lors de l’aspiration
  • Entretien et maintenance réguliers : ces mesures peuvent prévenir l’usure prématurée de votre appareil, la mauvaise qualité d’air de soufflage, la prolifération des bactéries dans la case du compresseur ainsi que la diminution de performance.
  • Lors de l’installation, dissimulez les câbles et tous les conduits.
  • Nettoyez les filtres à l’aide d’un aspirateur, d’un chiffon, de l’eau savonneuse et quelques gouttes de liquide vaisselle.
  • Installez toujours votre climatiseur loin d’une source de chaleur et la prise doit toujours être reliée à une prise de terre.
  • Choisissez bien l’emplacement lors de votre installation de climatisation . Il faut que l’air venant de votre appareil soit répandu de façon détournée et non directement sur les personnes.

Le maillot de foot thaïlandais, ultra-tendance

La mode évolue constamment et pas toujours comme on l’imagine. Qui aurait pu penser que les maillots de foot thaïlandais feraient fureur en France ? Oui, vous avez bien lu, les maillots de foot thaïlandais… Certes, il n’est pas rare de croiser de gens dans la rue portement fièrement le maillot de leur équipe favorite. Souvent lors du jour du match mais pas seulement, surtout au Royaume-Uni, en Espagne et en Italie.

Le foot et ses rivalités

Le foot est très ancré dans ces pays-là, encore plus qu’en France. Son impact social est très important. Prenons en exemple les deux plus grands clubs de football au mode : le Real Madrid et le FC Barcelone. On dépasse le simple cadre du sport puisque non seulement, il y a la rivalité footballistique mais également culturelle avec, pour le Barça, des racines catalanes très ancrées. Ainsi, en Espagne, celui qui porte un maillot de l’un des deux clubs, c’est davantage que de la mode, on peut parler de mode de vie, d’identité, de revendication. On retrouve également de très fortes rivalités à Milan et à Rome avec, respectivement le Milan AC et l’Inter Milan, et l’AS Roma et la Lazio de Rome. Idem à Manchester, entre United et City. 

En France, celle qui fait toujours couler autant d’encre oppose deux villes : Paris et Marseille. Depuis de longues années, le PSG et l’OM s’opposent. Il n’est d’ailleurs pas conseillé de se balader avec un maillot du PSG sur le dos dans les rues de la cité phocéenne. En revanche, avec un maillot de foot de Thaïlande, aucun souci. Vous risquez juste de faire tourner les têtes. Il faut dire que l’atout numéro un de ces maillots, ce sont leurs couleurs flashy : jaune fluo, rose, fluo, vert flou, etc. Impossible de passer inaperçu d’autant que les motifs typiques ajoutent encore au style. La tendance n’est donc pas prête de s’arrêter au vu du succès grandissant. On la doit avant tout aux rappeurs prescripteurs comme Jul, Alonzo, les MMZ ou encore PNL. D’ailleurs, Ademo a revêtu un maillot Cadenza dans le dernier clip de PNL. Si vous faisiez de même ?

Tout sur les systèmes de paiement innovants

La numérisation du système bancaire a permis le développement de nouveaux dispositifs de paiement innovants au quotidien. Décryptage des derniers systèmes de paiement à la pointe de la technologie dans l’univers des services monétiques et bancaires.

Smartpay : simple et rapide

Il s’agit d’un compte compatible « web et mobile » permettant de réaliser des paiements. Son ouverture s’effectue en ligne en quelques minutes et il ne requiert pas de dépôt minimum. Dans le cadre de ce compte, il est possible de réaliser des encaissements, des retraits et des virements. On peut également régler plus de 800 marchands en ligne grâce à ce dispositif notamment proposé par Sogexia.com.

Les prélèvements peuvent être réceptionnés via le « Smartpay ». Ce dernier peut être rechargé au moyen d’une carte bancaire ou via des opérations de virement. Il est possible de lier 4 cartes MasterCard et les dépenses effectuées sur les plateformes e-commerce sont répertoriées en temps réel. Une version business plus évoluée existe pour les TPE/PME, elle dispose d’autres services : analyse des dépenses, validation de paiement, note de frais,…

VirtualPay : idéal pour les commerçants en ligne

Ce système innovant fonctionne comme PayPal. Pratique pour les commerçants et les professionnels, ce dispositif permet de disposer d’un compte marchand sans contrat VAD. Concrètement, le compte du client est rattaché à une passerelle de paiement multi-plateformes.

Cela permet au commerçant d’autoriser les paiements via son site professionnel, son site e-commerce ou son application dédiée. Comme pour le Smartpay, l’installation de VirtualPay ne prend que quelques minutes et ce système peut accepter jusqu’à 18 modes de paiement. Il y existe plus d’une centaine de devises, un réel plus pour les commerçants tournés vers l’international. Clairement, la gestion de l’évolution des ventes est simplifiée via ce système de paiement sécurisé.

Notons qu’il est désormais possible de demander des solutions de paiement innovantes sur-mesure pour son entreprise. Et ce, quel que soit le type de projet que l’on envisage de mettre en place sur son site ou son application : portefeuille électronique ou e-wallet, cash management, assurance, cartes de paiement et bien d’autres encore.

Un carnaval réussi pour petits et grands

La période janvier-février, n’a pas pour réputation de réchauffer les cœurs, en général, elle n’est pas vraiment appréciée des personnes. Nous sortons des fêtes de fin d’année, joyeuses et étincelantes, nous sommes encore dans l’hiver qui nous pèse petit à petit. Heureusement, une chose peut nous remonter le moral, il s’agit bien évidemment de carnaval ! Les petits (et les grands aussi d’ailleurs) l’adorent ! C’est le moment de s’amuser, de rire, de se déguiser, de devenir le personnage que nous voulons.

Pour un carnaval réussi

Il y a quelques règles à respecter si vous souhaitez profiter d’un véritable carnaval, vous devez décorer votre pièce d’éléments festifs et colorés, vous devez inviter du monde, défiler dans la rue avec cotillons et serpentins, et étant donné que nous sommes dans la période de la chandeleur, le fait de confectionner quelques crêpes fera plaisir à tout le monde sans exception. Agrémenter le tout de musiques et chansons connus des plus jeunes comme des adultes, et le tout sera parfait.

A carnaval, on peut, ou pas, demander un thème particulier. En général, petits et grands sont libres de se déguiser comme ils en ont envie, les petits deviendront alors le héros qui les passionne, ou les princesses les plus belles du monde, les grands chercheront quelque chose de plus humoristiques. Clowns, masques et maquillage seront forcément au rendez-vous. Si vous manquez d’inspiration, nul doute que vous trouverez une multitude d’idées sur des sites spécialisés en article de fêtes

Les carnavals les plus connus

  • Le carnaval de Venise : il dure une dizaine de jours, les participants font un retour à la renaissance impressionnant, masques et déguisements exubérants sont au rendez-vous, c’est le carnaval le plus élégant qu’il soit.
  • Le carnaval de Rio : il s’agit de la fête la plus folle et la plus colorée, les participants défilent et dansent au rythme de la samba dans les rues de Rio de Janeiro. Plumes, strass et paillettes sont omniprésents.
  • Le carnaval du Québec : plus particulier que les autres, ce carnaval est unique, il célèbre principalement les joies de l’hiver contrairement aux autres qui s’oriente plus vers les fêtes et déguisements. 
  • En France, le plus réputé est le carnaval de Nice : entre les chars qui défilent le long de la Promenade des Anglais,  la « Bataille de fleurs » et le feu d’artifice qui conclue les festivités, ce carnaval vous en mettra plein les yeux.

Programme minceur : comment la phytothérapie nous aide à perdre du poids ?

La phytothérapie est réputée comme étant une méthode de traitement médical. Mais si les vertus des plantes nous servent à soigner les maladies, pourquoi ne seraient-elles pas pratiques pour nous aider à maigrir ? Qui plus est, la prise de poids et l’obésité peuvent être perçues comme des troubles. Ce serait bien s’il existait une thérapie dédiée. La réponse est : oui. En effet, puisque la phytothérapie est l’une des pratiques majeures en naturopathie, elle peut servir de support à tout programme minceur. Avec un usage correct, elle sera le grand allié des régimeurs dans la quête du poids idéal. Voici quelques idées et astuces proposées par les spécialistes.

Des plantes pour mieux brûler les graisses

Tout faire pour éliminer le maximum de graisse, c’est la meilleure façon de maigrir quelle que soit la technique adoptée. Certaines plantes médicinales utilisées en phytothérapie peuvent aider les régimeurs à atteindre cet objectif. Les professionnels les appellent « plante pour la perte de poids » ou « brûle-graisses ».

En tête de liste des espèces végétales préconisées, vous avez le maté. Réputée pour sa forte teneur en caféine et ses propriétés incroyables contre la fatigue, cette plante originaire d’Amérique du Sud a aussi la capacité d’accélérer le métabolisme. Elle mobilise les réserves adipeuses et favorise la combustion des graisses et des sucres stockés. Par ailleurs, elle aura également des effets bénéfiques sur le physique et mental des régimeurs puisqu’elle leur donnera plus d’énergie et de tonus.

Autre plante intéressante, le pissenlit est reconnu pour ses vertus stimulantes. Il favorise la dépense énergétique en encourageant l’organisme à brûler plus de graisses.

Drainer son corps de façon naturelle

La rétention d’eau est l’une des principales raisons qui font qu’on a toujours du mal à maigrir malgré nos efforts. Le corps a, en effet, besoin d’être drainé si on veut faciliter le processus. Bien sûr, avant de faire appel aux vertus médicinales des plantes, il est important d’identifier l’origine du problème. Cela peut servir dans le choix de l’espèce végétale drainante qui conviendra le mieux. La rétention peut, par exemple, être due à une faible consommation d’eau ou à une alimentation trop riche en sel.

En général, les phytothérapeutes recommandent la reine-des-prés. Cette plante possède d’excellentes propriétés diurétiques et dépuratives. Ces dernières favorisent l’élimination rénale de l’eau et réduisent les risques d’œdème.

En alternative, vous avez le pissenlit. Comme on l’a vu précédemment, cette plante est pratique pour brûler les graisses emmagasinées. Cependant, il s’avère également qu’elle possède des vertus diurétiques. En plus de réduire la rétention d’eau, le pissenlit renforce les fonctions biliaire et rénale. Il sera aussi d’une grande aide si la personne est atteinte de constipation en raison d’un régime trop strict.

Des plantes qui aident à réduire la sensation de faim

Le régime alimentaire est l’un des aspects majeurs des programmes minceurs. En effet, pour que la perte de poids soit conséquente, les régimeurs auront besoin d’adopter les bonnes habitudes. Ils seront, par exemple, contraints de respecter un mode de nutrition un peu particulier qui leur donnera une sensation de faim tout au long de la journée. Certaines plantes en phytothérapie les aideront à lutter contre cette envie constante de grignoter.

Le fucus vésiculeux est l’une des espèces les plus conseillées. Cette algue de la famille des fucacées, mieux connue sous le nom de varech vésiculeux, est riche en nutriments. Sa forte teneur en minéraux, en vitamines et en oligo-éléments fait d’elle un excellent complément alimentaire. Cependant, son véritable atout réside dans son effet coupe-faim. Ses thalles déshydratés, qui gonflent une fois passés dans l’estomac, favorisent la sensation de satiété.

Bien réaliser un investissement immobilier

La pierre est un placement intéressant pour un investisseur prudent. Que votre projet immobilier prestige Biarritz se porte sur une acquisition d’une résidence principale ou secondaire ou encore un placement locatif, sachez que la valeur d’un immeuble, d’un appartement ou d’une maison bien située et bien entretenue progresse sur une longue période. Dans cette optique, cet investissement vous permet de vous constituer des économies qui seront à l’abri de la dévaluation monétaire, de faire une économie forcée et d’envisager une plus-value significative. Mais encore faut-il savoir choisir le type de placement le mieux adapté pour que l’investissement soit sécurisé, rentable et revendable à tout moment, dans le cas d’un achat. Un professionnel expérimenté sera en mesure de vous conseiller en fonction de vos motivations, contraintes et besoins patrimoniaux.

Définir les bons critères

Dans un placement locatif, la recherche de bien idéal prend généralement du temps contrairement à celle d’un logement visant à être occupé en tant que résidence principale. En effet, ce type d’investissement s’intéresse avant tout à la rentabilité ou à une plus-value. Que votre projet immobilier prestige Biarritz se porte sur un appartement ou une maison, il est judicieux d’être très attentif en adoptant une position neutre basée sur des objectifs financiers et des critères rationnels. Ceci dit, vous ne devrez pas faire intervenir vos sentiments dans votre choix.

Ainsi, il est important de veiller à ce que le logement dispose d’un emplacement privilégié, c’est-à-dire, dans un secteur affichant une forte demande locative et qui présente de belles perspectives démographiques. Pour  vous assurer sur votre projet à Biarritz, sachez que cette ville basque constitue une zone dynamique et très attractive. En y réalisant votre placement, la valeur de votre bien ainsi que vos loyers s’optimise avec le temps. En outre, il est essentiel, après avoir défini la zone géographique, de vérifier les commodités (présence d’école, de commerce, d’équipements sportifs et culturels, l’accessibilité des transports…). Sachez que les candidats à la location et les acquéreurs sont très exigeants sur ce critère. Par ailleurs, n’oubliez pas de collecter des informations sur le marché de l’immobilier local afin de cerner la tendance des prix de transactions et de loyers.

Déterminer la rentabilité

Le but de votre investissement immobilier prestige Biarritz est d’obtenir un retour considérable. Autrement dit, votre projet consiste à acquérir un bien à bon prix tout en espérant une plus forte-value possible grâce aux revenus locatifs ou à la revente. Vous devrez donc estimer la rentabilité que vous attendez. Une simulation vous permettra d’évaluer les résultats financiers que vous souhaitez, mais aussi de ne pas perdre de temps avec des offres qui sont loin de vos objectifs financiers. À noter qu’acheter ou louer à bon prix nécessite une étude minutieuse. Pour les études relatives à votre projet, il est donc indispensable de solliciter l’intervention d’un spécialiste.

Que faut-il savoir sur la corniche de toit ?

La corniche de toit est une structure ornementale qui est installée sur les murs extérieurs d’un bâtiment, soit en prolongement de la toiture, soit juste sous la toiture. Elle peut être confectionnée avec différents types de matériaux et peut avoir différentes modèles et styles en fonction du type de la toiture. La corniche de la toiture a pour rôle de rehausser au maximum l’esthétique. La confection et l’installation d’une corniche de toit peuvent être assurées par les artisans professionnels d’une entreprise de couverture.

Les caractéristiques de la corniche de toit

La corniche de la toiture est un élément décoratif qui est connu depuis très longtemps. Elle est installée surtout sur les grands bâtiments des riches propriétaires. Mais actuellement, elle est présente sur les bâtiments d’habitation classiques. La corniche de toit possède deux aspects très remarquables, très avantageux et bénéfiques pour la toiture et pour le bâtiment. Le premier aspect concerne l’esthétique. La corniche de toit est très décorative et peut s’adapter à tous les styles architecturaux d’un bâtiment. Elle donne beaucoup d’allure et de classe à un bâtiment, grâce aux différents modèles qu’elle peut avoir. La corniche de toit permet d’avoir une jonction très harmonieuse du mur et de la toiture. Le second aspect concerne son côté très pratique. En effet, la corniche de toit peut faire office de gouttières. Elle évacue les eaux pluviales et protège les murs extérieurs et la fondation du bâtiment contre l’endommagement. Dans ce cas, la corniche est installée dans le prolongement de la toiture.

Les normes à respecter concernant la corniche de toit

La corniche de toit, étant un élément qui met en évidence l’esthétique de la toiture, est régie par des réglementations locales, surtout si le bâtiment est situé dans une zone classée. Dans ces zones classées, le style architectural est imposé par des réglementations. Il faut donc s’informer auprès des autorités locales compétentes avant d’installer une corniche de toit, pour éviter les sanctions. Comme dans les travaux de construction et rénovation de toiture, la pose de la corniche de toit doit avoir une autorisation émanant de l’autorité compétente, concernant les travaux extérieurs. Pour que toutes ces normes soit respectées, le mieux est de faire appel à un couvreur tel qui se trouve au sein de l’entreprise de toiture dans le 37.

Les différents matériaux constitutifs d’une corniche de toit

La corniche de toit peut être fabriquée avec différents types de matériaux. La corniche de toit peut être réalisée avec du béton préfabriqué, en bille de verre expansé ou en polystyrène.

La corniche de toit en béton préfabriqué est très résistante grâce à la solidité de ce matériau. On peut obtenir différentes formes et différents motifs avec ces matériaux. Le béton préfabriqué peut être teint en tons pierre ou en blanc cassé.

La corniche de toit en bille de verre expansé est très esthétique, car elle peut avoir des moulures de décoration très diversifiées. D’ailleurs, elle peut également être peinte avec les couleurs qu’on veut pour l’adapter au bâtiment, car ce matériau est très facile à travailler. La fixation de la corniche peut se faire par collage ou par des chevilles fixées dans les murs.

La corniche de toit en polystyrène est légère et moins résistante que d’autres. Mais elle est très simple à installer et très économique. Le polystyrène permet d’avoir la forme, la dimension et la couleur voulues, car il est très personnalisable. La fixation est faite par collage et par des chevilles fixées au mur.

Prix de la corniche de toit

Le prix d’une corniche de toit varie suivant son matériau de confection, sa taille et le motif choisi, mais également les travaux de finitions nécessaires pour chaque type de corniche de toit, ce prix peut varier de 50 € à 350 € le mètre linéaire. La corniche en béton préfabriqué peut coûter entre 120 et 350 € le mètre linéaire. La corniche en bille de verre expansé est vendue à 80 € le mètre linéaire et le prix de la corniche en polystyrène est de 50 € le mètre linéaire.

Pour une ambiance plus colorée, optez pour les rubans leds RGB

La couleur luminaire est l’un des principaux facteurs pour déterminer l’ambiance et la personnalité d’un endroit. Actuellement, la technologie led propose des lampes, des rubans à deux types de couleurs : monochrome et RGB (red, green, blue). Pour ce modèle RGB, les trois couleurs sont seulement les bases, il est aussi possible d’improviser en créant une multitude de couleur. Pour une technologie LED RGB, les concepteurs intègrent dans les lampes ou les rubans une puce contenant ces trois couleurs.

Comment choisir l’alimentation adaptée à votre ruban LED

Afin de vous guider dans cette question, il vous faut dimensionner la puissance de votre transformateur. Pour ce faire, vous devez juste additionner les puissances obtenues à chaque mètre de ruban ledrgb, la valeur du premier mètre est la valeur de référence.  Pour ne pas fausser votre calcul, prenez une marge d’au moins 5%, cela vous permettra également de ne pas exploiter votre transformateur au maximum de ses capacités. Par simple illustration, si vous avez un ruban LED RGB de 3,6 m avec une puissance 14,4 W par mètre et avec la marge minimale de 5%, vous obtiendrez : 3,6m x 14,4W x 1,05 = 54,432 W. avec  ce résultat, vous devez donc utiliser un transformateur électronique de 60 W. faites bien attention lorsque vous achetez votre transformateur, choisissez uniquement celui qui est équipé d’une alimentation compatible LED.

Quand vous faudra-t-il utiliser un contrôleur RGB ?

Vous devez utiliser un controleur RGB lorsque vous disposez des rubans LED multicolores. En effet, ce controleur vous permet d’ajuster et de moduler l’alimentation des chips lumineux et d’en obtenir le résultat souhaité. Il faut donc que vous installiez le contrôleur entre l’alimentation et le ruban. Chez les revendeurs, vous trouverez deux catégories de contrôleurs RGB : ceux avec une télécommande infrarouge et ceux avec une télécommande radio fréquence.

  • Le contrôleur à télécommande infrarouge : il est moins cher que l’autre modèle mais ne peut supporter que quelques mètres seulement. Pour une meilleure réception, il faut que vous le cachiez dans un meuble. Si vous êtes en présence de plusieurs contrôleurs dans une seule pièce, vous n’avez besoin que d’une seule télécommande. Le seul problème est que vous devez les commander un à un afin d’appliquer une tendance générale.
  • Le contrôleur à télécommande radio fréquence : c’est un modèle beaucoup plus cher que celui à infrarouge mais a plus de performance. Il peut supporter plusieurs mètres de rubans LED et vous n’avez pas besoin de viser le contrôleur pour la transmission d’information. Avec ce modèle de contrôleur, vous n’aurez plus besoin de commander un à un et vous pouvez viser dans toutes les directions.

Créateur-styliste : comment débuter dans cet univers ?

La couture est une activité passionnante et c’est souvent un moyen pour développer sa créativité. Seulement voilà, devenir créateur-styliste ne se fait pas en un jour ou juste après sa formation en couture ou en styliste. Tout dépend de soi-même, de son imagination et de ses inspirations. Mais où dénicher de bonnes idées pour mieux débuter ? Le point.

Se rendre à la mercerie

Lorsqu’on parle de mercerie, elle évoque surtout le monde de la couture. En général, il s’agit en quelques sortes d’un fournisseur de tous les matériels et des tissus pour coudre dans la règle de l’art. Certes, dorénavant, il n’est plus nécessaire de se déplacer pour faire son choix car la mercerie en ligne existe. Eh oui, fini les aller et retour pour comparer les offres et les prix. Il suffit juste de quelques clics pour faire son choix et commander tout de suite en ligne. Mais pourquoi la mercerie ? Lorsqu’on est juste qu’un novice notamment dans la couture, il est important de trouver un coin qui regroupe tous les tissus dont on aura besoin : ruban, dentelle, biais, sangle, galon, fermeture, outil de coupe et de mesure et bien d’autres matières indispensables pour que sa création soit plus originale. En d’autre mot, la mercerie en ligne est un endroit où on retrouve facilement son inspiration et quelques bonnes idées de création. On y vient pour trouver les outils qui manquent ainsi que les tissus pouvant mettre en avant ses idées. Mais attention, il faut se soucier plus de la qualité des articles plutôt que de son prix alors la vigilance est de rigueur lorsqu’on effectue une commande à distance.

Les petits plus de la mercerie

Tout comme les photographes ou les artistes-peintres, un créateur-styliste se doit de rapprocher de tout ce qui représente son univers y compris la mercerie en ligne. Certes, on n’y trouve pas uniquement tous les accessoires et tissus dont on a besoin mais aussi des services sur mesure. La plupart des merceries commercialisent sur place des petites créations personnalisables sur demande. Certains créateurs peuvent aussi y venir exposer les leur afin que les visiteurs puissent admirer leur œuvre et en commander s’ils seront intéressés. Quoi qu’il en soit, la mercerie est un lieu qui réunit créateur et acheteur. Certaines adresses proposent même un atelier de création, des conseils pratiques pour mieux se retrouver dans sa création. D’autre part, on y trouve aussi tout l’univers de la création et le stylisme. En plus de la couture, la broderie, la customisation et le tricot sont aussi au rendez-vous. Un couturier peut alors se rendre à un atelier et de profiter de quelques formations en tricotage histoire de renforcer ses performances. Bref, en tant que créateur-styliste, tout ne se passe pas uniquement dans la formation et la pratique puisque son imagination doit être débordée de toutes les bonnes idées pour en faire une grande force. C’est pourquoi consulter une mercerie devient indispensable. Cela dit, plus elles sont nombreuses, plus, on aura du mal à faire le bon choix mais bien souvent, il faudrait jouer sur la concurrence.