Le coaching pour magasins pour garantir une expérience clients très positive

Les consommateurs de nos jours sont plus exigeants et mieux informés que jamais sur ce qu’ils recherchent. Le rythme de ce changement est peut-être plus fortement ressenti dans le commerce de détail que dans tout autre secteur. Pour suivre le rythme, les détaillants sont constamment à l’affût de façons novatrices de faire passer l’expérience client à un niveau supérieur.

Établir des relations

Avec l’évolution rapide du commerce de détail et le choix des clients quant à la manière et à l’endroit où ils font leurs achats, les relations et la valeur ajoutée créées dans les magasins sont aujourd’hui plus cruciales que jamais. De ce fait, les détaillants doivent s’adapter s’ils veulent survivre et croître.
Le commerce de détail d’aujourd’hui dépend fortement des relations avec la clientèle et il va donc de soi que le consultant et coach pour magasins dans le secteur du commerce de détail doit viser là où le meilleur retour sur investissement est évident. C’est avec les vendeurs en magasin.
Plus de 13 % de la population mondiale travaille dans le commerce de détail. Pourtant, le commerce de détail se caractérise par un taux de rebond élevé, des salaires bas et un manque de formation et de soutien pour les vendeurs en magasin. Interagir, s’engager et vendre aux clients dans un environnement omni-canal exige une grande compétence.

La culture du coaching

Les vendeurs au détail ont besoin d’être encadrés par un consultant et coach pour magasins expérimenté, afin de développer ces compétences et d’avoir une culture où ils sont responsables. Pour ce faire, une culture de coaching doit être établie et maintenue dans chaque magasin de détail.
Le coaching pour magasin est la meilleure approche pour réaliser un véritable changement radical dans le commerce de détail. Voici des caractéristiques pour les employés et les gestionnaires du commerce de détail qui peuvent faire l’objet d’un coaching :

  • Accompagner le gérant dans les réunions quotidiennes de l’équipe, les séances de coaching individuel et les plans annuels et individuels. Ces rituels sont encore plus importants dans un monde de distractions numériques.
  • Être autonome, crédible et responsable aux yeux du client. Cela pourrait impliquer que le rôle des managers doit évoluer pour donner à leur équipe les moyens de prendre des décisions individuelles.
  • Assumer la responsabilité du climat émotionnel dans le magasin, en résolvant les conflits personnels et les tensions que le client pourrait remarquer.
  • Optimiser leur intelligence en utilisant leur cerveau droit et gauche en développant leur empathie émotionnelle et leur intelligence commerciale.
  • Rester en forme ; le commerce de détail est un métier exigeant. Prendre soin de soi et améliorer sa condition physique augmente la positivité et le bien-être.
  • Avoir La capacité d’offrir une expérience client unique et inoubliable. Chaque vendeur ou assistant commercial a pour objectif de générer des adeptes, des ambassadeurs et des promoteurs.
  • Être à l’aise d’être connecté aux outils numériques en magasin afin d’accéder à l’information sur les stocks, les ventes, les produits, etc. Toutes ces informations doivent être incluses dans la vente au client tout en gardant un contact visuel.

Soyez ouvert sur ce qui motive vos vendeurs et ayez un manager qui les soutient. C’est plus qu’une récompense financière, c’est le sens de l’objectif d’une personne, sa contribution à des causes particulières, son sens du service, etc.

Lien pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *