Divorcer sans avocat : est-ce possible ?

Un divorce est une épreuve qui se révèle souvent très difficile à surmonter. De plus, ce genre de changement de situation peut aussi générer beaucoup de dépenses, et ce, souvent cher. Ainsi, de plus en plus de gens se demandent s’il est possible de divorcer sans un avocat. La réponse est « non ». Bien évidemment, il n’est pas possible d’entamer la procédure de divorce sans un avocat pour l’accompagner. Néanmoins, il est possible de ne choisir qu’un seul avocat pour réduire les dépenses. De cette manière, le seul avocat peut défendre les intérêts des deux entités. Par ailleurs, il est indispensable de recourir au service d’un avocat spécialisé en divorce. Depuis plusieurs années, le droit de la famille a beaucoup évolué, ainsi, il est difficile pour un avocat qui n’est pas dans le domaine d’étudier ce genre de cas. Ainsi, il convient de bien choisir l’expert qui va vous accompagner.

De l’importance de recourir au service d’un avocat divorce

L’intervention d’un avocat divorce  n’est pas un luxe, car elle se révèle être un indispensable. Pour lancer une procédure de divorce, il faut se rendre au juge aux affaires familiales du tribunal de grande instance. Il faut savoir que c’est uniquement un avocat qui peut représenter les époux devant le juge et surtout pour le déroulement de la procédure de divorce ou pour la procédure de séparation de corps. Outre ce rôle de représentants, l’avocat est chargé également de contresigner et d’établir la convention de divorce par consentement mutuel.

Par ailleurs, pour une procédure extra-judiciaire de divorce par accord mutuel par acte sous signature privée contresigné par avocats, l’expert se charge d’effectuer la convention et de le remettre au notaire qui le déposera ensuite au rang de ses minutes. Il sera donc votre conseiller, mais aussi de faire en sorte que les époux soient totalement consentants et trouvent la convention équilibrée et légale.

En général, la convention permet de fixer le devenir du foyer conjugal, de fixer l’habitat de chaque entité et des enfants, de partager l’autorité parentale sur les enfants ainsi que le montant des pensions alimentaires. Elle détermine aussi l’organisation du droit de visite, le partage des meubles et des immeubles ou autres. Il faut savoir qu’il est également indispensable de solliciter une méditation familiale avant et durant le divorce pour que les époux puissent trouver un terrain d’entente.

Si dans certains pays, il est possible de divorcer sans un avocat, en France, c’est un impératif. Malgré cela, il existe quelques mesures qui ont été mises en place afin de permettre aux couples d’effectuer leur divorce aisément. Parmi eux, il y a la possibilité de recourir à un seul avocat en cas de divorce par consentement mutuel.

Quel genre de divorce choisir ?

En général, on distingue 4 types de divorce dans les pays européens, mais cela peut changer. Chaque type de divorce permet de répondre à plusieurs situations dans lesquelles les couples qui souhaitent se séparer peuvent se retrouver.

D’abord, il y a le divorce par consentement mutuel, qui est aussi considéré comme non contentieux. C’est le cas lorsque les couples sont en accord sur leur rupture. Il en est de même pour les différentes conséquences et ses modalités. Un divorce de ce type est réglé à l’aide d’une convention rédigée par les deux parties ainsi que ses avocats.

Les divorces contentieux quant à eux sont le divorce par faute, le divorce où les deux époux acceptent la rupture du mariage après un désaccord entre les deux parties. C’est aussi le cas pour l’altération irrévocable du lien conjugal. En général, ce divorce est demandé par l’un des deux conjoints lorsque l’un a commis une violation aux devoirs ou encore à ses obligations en rapport avec le mariage. La plupart du temps, le problème rend impossible toute poursuite de vie commune.

Un divorce pour acceptation de rupture de mariage est engagé lorsque les deux conjoints n’arrivent pas à trouver un terrain d’entente sur les conséquences du divorce. Enfin, en cas de lien altéré entre deux époux, l’un des conjoints peut solliciter un divorce pour altérer le lien conjugal de manière définitive.

Pour réussir un divorce, il est essentiel de vus munir de tous les documents indispensables et réunis pour le dossier.

 

Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire