Le manque de confiance et son impact sur la santé

Les études ont établi un lien entre une faible estime de soi et une santé défaillante. Cela s’explique notamment par l’impact du manque de confiance sur notre état général : Fatigue, perte de motivation, dépression, relations sentimentales compliquées, etc. !
Souffrez-vous d’un manque d’estime de soi ? Voici quelques questions pour le savoir.

1. Vous vous détestez

Bien qu’il y ait des moments où nous n’aimons pas qui nous sommes, le fait de détester vos pensées et vos actions est un signe classique d’une faible estime de soi. La haine de soi se caractérise par des sentiments de colère et de frustration à l’égard de qui vous êtes et une incapacité à vous pardonner même la plus petite des erreurs.

Comment régler ce problème ?

Changez votre dialogue interne.

Une critique interne alimente la haine de soi-même, donc la première étape est de faire taire la voix dans votre tête en vous faisant consciemment répéter une réponse positive pour chaque pensée négative que vous avez.
Pardonnez-vous vos erreurs.

Personne n’est jamais parfait. Faire quelque chose que vous regrettez ne fait pas de vous une personne horrible, tout comme faire quelque chose de bien ne fait pas de vous un saint.

Mettez au défi vos croyances négatives. Il est probable que votre perception de qui vous êtes est dépassée et vous a été transmise par d’autres personnes comme vos parents, vos ex-partenaires et vos collègues. N’ayez pas peur de réécrire votre propre scénario – c’est votre vie, ne l’oubliez jamais.

Apprenez à faire de bonnes actions pour augmenter votre estime. Par exemple, si vous avez une compagne, vous pouvez lui écrire un texte d’amour afin de lui faire plaisir !

2. Vous voulez être parfait

Le perfectionnisme est l’un des aspects les plus destructeurs d’une faible estime de soi. Un perfectionniste est quelqu’un qui vit avec un sentiment constant d’échec parce que ses réalisations, aussi impressionnantes soient-elles, ne sont jamais assez bonnes.

Comment régler ce problème ?

Ayez des attentes réalistes pour vous-même. Pensez conscience à quel point vos objectifs sont raisonnables et gérables avant de les atteindre, en vous rappelant que la vie en général est imparfaite.
Reconnaissez qu’il y a une énorme différence entre le fait d’échouer à quelque chose que vous faites et le fait d’être un échec en tant que personne. Ne confondez pas les deux.
Les perfectionnistes ont tendance à s’attaquer à des problèmes insignifiants. Ils oublient de voir la situation dans son ensemble.

3. Vous détestez votre corps

Une image corporelle négative est souvent liée à une faible estime de soi et vice versa. Cela signifie qu’il peut affecter tout, de la façon dont vous vous comportez dans vos relations à la façon dont vous vous projetez au travail. Il peut même vous empêcher de prendre soin de votre santé, car vous vous sentez indigne.

Comment régler ce problème ?

Évitez de vous comparer aux autres.
Prenez soin de votre santé. Une alimentation saine et un régime d’exercice quotidien vous permettront non seulement de vous sentir plus apte physiquement, mais aussi de libérer des endorphines, les hormones de bien-être du corps.
Prenez soin de votre apparence. Les personnes ayant une mauvaise image corporelle cessent souvent de faire un effort, croyant qu’il n’y a  » aucun intérêt « .

Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire