La nouvelle approche sécuritaire dans les aéroports camerounais.

C’est avec étonnement que les voyageurs transitant par l’aéroport Nsimalen de Yaoundé ont pu constater les grands changements intervenus au niveau de la sécurité ces derniers mois. Ces nouvelles normes sécuritaires sont le résultat de nouvelles approches concernant la protection de l’aéroport et des passagers, en s’adaptant aux normes internationales les plus strictes.

Le pays continue à maintenir le cap vers une amélioration de ses services au travers d’un développement de toutes les infrastructures du pays. Le dernier exemple en date est l’aéroport international Nsimalen de Yaoundé qui a modernisé l’ensemble de ses systèmes de sécurité. Les standards les plus exigeants ont été la référence en termes de contrôle aux frontières. Si le Cameroun est aussi intransigeant sur ces critères de sécurité c’est tout simplement car la CAN (Coupe d’Afrique des Nations) se déroule dans le pays l’année prochaine en 2019.

Il a donc été décidé d’appliquer les normes internationales en termes de sécurité aéroportuaires. Une vision globale de l’ensemble des secteurs de l’aéroport a été faite afin de prendre en compte l’ensemble des zones qui mènent à l’avion, à la manière de cercles concentriques. Deux axes ont été entrepris: d’une part l’acquisition de matériel à la pointe de la technologie, et la formation d’un personnel en mesure de prendre en charge ces nouveaux processus.

Le nouveau matériel comprend en particulier des rayons X dont la précision et le champs d’observation est largement supérieur à ce qui était précédemment disponible. De même l’ensemble des organisations gouvernementales ont concentré leurs efforts afin que les fonctionnaires en charge de la surveillance des frontières soit parfaitement opérationnels. Ces changements qui sont intervenus il y a plusieurs mois ont été grandement appréciés par les voyageurs, touristes ou hommes d’affaires, qui ont pu apprécier le nouveau sentiment de sécurité que procure l’aéroport de Yaoundé.

 

L’aéroport de Douala est le prochain sur la liste à profiter de ce lifting sécuritaire.

 

Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire