Une prothèse dentaire adjointe pour vous aider à retrouver le sourire et la santé !

Le système digestif commence par la bouche où les dents entrent en action. Une prothèse dentaire adjointe vous aide à mieux assimiler les aliments que vous consommez tout en vous redonnant une seconde jeunesse grâce à un beau sourire.

Les fonctions et les caractéristiques d’une prothèse dentaire

Une prothèse dentaire sert principalement à remplacer les dents absentes. Sa mise en place permet de reconstituer le plus fidèlement possible des dents perdues suites à une carie ou fracture. Conçue en collaboration entre un chirurgien dentiste et un prothésiste, qui travaille de son côté avec un laboratoire utilisant un matériel très spécifique, une prothèse dentaire elle, peut être fixe, amovible, complète ou partielle.

Le rôle des dents dans la digestion des aliments est essentiel. En effet, elles servent fonctionnent à la manière d’une broyeuse et aident tous les autres organes du système digestif. Une dentition défaillante est donc synonyme de déficit en matière de digestion, sans parler du côté esthétique. Cela représente également des risques de propagation d’infection dans tout l’organisme, car des dents en mauvais état constituent par excellence des portes d’entrée pour tous les corps étrangers entrant par la bouche.

Il est à noter qu’une prothèse dentaire ne dispense pas d’une bonne hygiène buccale. En effet, les dents, même artificielles, peuvent être à l’origine de caries pour les dents saines. Il en est de même pour les crochets des prothèses amovibles mal nettoyées qui fragilisent la base des dents en bon état.

La prothèse dentaire adjointe : une option qui ne présente que des avantages !

Totale ou partielle, une prothèse adjointe, qui est toujours amovible, comporte une plaque qui sert de base pour les dents de remplacement. Cela représente un gage de stabilité. La technique est recommandée en cas de manque d’appuis dentaires. Elle peut être utilisée dans certains cas avec un point d’ancrage constitué par un implant. Le premier avantage d’une prothèse adjointe est la garantie d’obtenir des dents très bien alignées, ce qui est essentiel pour le sourire et le plaisir de manger.

Par ailleurs, la prothèse adjointe est très attractive grâce à son coût très accessible. En France, un remplacement de toutes les dents sur une mâchoire coûte entre 1000 et 1500 euros. Dans le cas où le patient change d’avis en optant pour la technique des implants, elle peut être facilement remplacée. Adaptée à un très grand nombre de personnes, elle peut être envisagée comme une solution temporaire dans l’attente d’un choix définitif, tout en étant également recommandée pour le long terme.

Les types de prothèse adjointe

Au moment de choisir un type de prothèse, il faut tenir compte du nombre de dents manquantes. Une prothèse adjointe partielle est recommandée s’il s’agit de quelques dents, tandis qu’un edentement complet nécessite une prothèse complète. Cette dernière comporte une base en résine directement posée sur la gencive et qui porte des dents préfabriquées. Elle est stabilisée grâce à la salive qui fait office de joint. Il est possible d’en renforcer la stabilité par quatre implants soutenant une barre de rétention. La mastication se retrouve ainsi améliorée.

Fixée sur un châssis, qui est lui-même fixé aux dents saines des deux côtés grâce à des crochets, une prothèse adjointe partielle peut être entièrement en résine ou en métal. La deuxième option est préférable en raison de sa légèreté et sa stabilité, tandis que la première présente des risques de blessure pour la gencive et d’abrasion pour les dents saines.

Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *