Que faire en cas d’urgence médicale le weekend ou la nuit ?

Les services d’urgence hospitaliers sont disponibles à des jours et heures bien précis. Pourtant une urgence maladie ne prévient pas. D’ailleurs, elle survient généralement au moment où on s’y attend le moins et dans ce cas, mieux vaut trouver une alternative. Si une personne tombe malade un week-end ou pendant la nuit, elle peut faire appel à un médecin de garde. Cet agent de santé offre des services adaptés aux besoins des malades. Le recours au médecin de garde est donc une excellente alternative pour une personne qui tombe malade un samedi, dimanche ou à une certaine heure de la nuit.

Contacter le Samu

Les urgences médicales le week-end ou la nuit sont très difficiles à gérer. A moins que votre médecin traitant soit dispo, retrouvez un service public qui peut vous aider à bénéficier d’un traitement médical optimal. Vous devez dès lors, contacter le Samu local afin de jouir de soins d’urgence appropriés. Cette structure assure la permanence au moment où les hôpitaux offrent un service minimum. 

Si vous composez le 15, vous tombez sur un régulateur qui redirige votre appel vers le service approprié. Ainsi, de nombreuses questions concernant votre état de santé vous seront posées par un médecin de garde afin de définir le traitement qu’il vous faut. C’est suite à cet interrogatoire que le professionnel de santé de garde saura s’il est nécessaire de se déplacer.

Contacter SOS médecin

En France, de nombreuses structures assurent la permanence en dehors des heures d’ouverture des services hospitaliers. Parmi elles, SOS médecin se révèle être l’une des plus performantes. Pour votre bien-être, contactez ce service afin de vous faire diagnostiquer par un spécialiste de la santé. 

Cette structure majoritairement constituée d’agents qui agissent dans les situations les plus urgentes, propose un service qui répond aux attentes des malades. Face à une urgence maladie le samedi, dimanche ou la nuit, n’hésitez surtout pas à contacter SOS médecin.

Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés