Qui est Sophie Gromb ?

Spécialiste en droit et en médecine, Sophie Gromb est une personnalité très connue en France. Son domaine d’intervention est vaste. A part ses deux spécialités, elle est également reconnue dans le domaine de l’enseignement.

Biographie de Sophie Gromb

Le professeur Sophie Gromb, de son vrai nom Sophie Gromb-Monnoyeur,  est née le 14 avril 1960 à Bordeaux. Elle est mariée, sans enfant et habitante de la Gironde. Elle a obtenu son diplôme en médecine en 1988. En 1992, Sophie Gromb-Monnoyeur  obtient son titre de docteur en droit privé et sciences criminelles. Le professeur Sophie Gromb poursuivit ses études en médecine et obtint le titre de docteur en sciences biologiques et médicales en 1997.

Sophie Gromb et ses actions

Sophie Gromb-Monnoyeur est très réputée dans les secteurs médicaux et judiciaires.  Elle est à l’initiative de la création du service de médecine légale dans l’établissement du CHU de Bordeaux.  Le service a été créé et inauguré le 1er janvier 2002. Il est considéré comme le service de médecine légale le plus performant de France. Le service s’occupe notamment des patients victimes de violence et des enfants victimes d’agressions sexuelles.

Le 1er décembre 1999, Sophie Gromb-Monnoyeur a créé le CAUVA ou Centre d’Accueil en Urgence des Victimes d’Agression. Le CAUVA vise surtout à accompagner les victimes dans les actions de santé et de justice.

Sophie Gromb-Monnoyeur est la fondatrice et directrice du Pôle médico-judiciaire. Le pôle pilote entre autres des activités médico-légales telles que l’autopsie.

Le professeur Sophie Cromb a également participer à l’écriture de plusieurs ouvrages scientifiques dont  « Apport de la médecine légale à la protection de l’enfance : présentation d’un mode d’évaluation pluridisciplinaire » et  « Violences en milieu scolaire : étude prospective menée au Centre d’Accueil en Urgences des Victimes d’Agression du CHU de Bordeaux », tous deux parus en 2016.

Sophie Gromb-Monnoyeur et l’enseignement

Sophie Gromb-Monnoyeur assure des responsabilités au sein de divers établissements universitaires en médecine et en magistrature. Elle participe également à différents évènements en lien avec ses spécialités. Sophie Cromb est membre de l’équipe de recherche CERFAPS EA 4600 et dirige la branche « droit de la santé » à l’Institut Léon Duguit, une école doctorale de droit.

Elle s’occupe de formations en médecine légale et droit de la santé dans une faculté de médecine.

Sophie Gromb est la directrice du Laboratoire universitaire de médecine légale, éthique et droit médical. Elle participe à des formations universitaires sur des thèmes très variés.

Elle exerce aussi des responsabilités au sein de l’École Nationale de Magistrature (ENM).

Définition du rôle d’un médecin légiste

Il existe de nombreux types de carrières en médecine légale. Souvent qualifiées de « médico-légales », la plupart des carrières dans le domaine de la médecine légale associent la poursuite légale de la justice et de la sécurité à une poursuite médicale fondée sur la vérité scientifique et la compassion. Les professionnels de la santé qui travaillent dans la médecine légale sont de véritables fonctionnaires et jouent un rôle important dans les milieux médical et juridique.

Un médecin légiste effectue des tests pour déterminer les informations sur la cause d’un décès, en analysant des plaies, des blessures et d’autres preuves de violence résultant d’homicides, de voies de fait ou d’autres actions malveillantes. En outre, ils peuvent également analyser les décès dus à des accidents, à l’abus d’alcool ou de drogues ou à des causes naturelles. Les médecins légistes sont souvent appelés à fournir des témoignages et des explications lors de procès pénaux.

 

 

Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire