Comment récupérer son solde de points permis

Le permis à points a été introduit officiellement en septembre 1992 pour améliorer la sécurité routière. Disposant à l’origine d’un total de 6 points, des changements ont été opéré pour aboutir au permis à point actuel, avec un capital de 12 points. Le permis à point a pour but de rendre les conducteurs plus responsables vis-à-vis du respect du code de la route. 

En effet, à chaque infraction, des points sont retirés au permis. Le nombre de points soustrait au capital de 12 points dépendra de la gravité de l’infraction. Il est à noter qu’un permis avec un solde nul de points rend ce dernier invalide pour une période de 6 mois

De ce fait, le conducteur titulaire du permis de conduire ne sera plus autorisé à prendre le volant. Il devra notamment remettre son permis à l’administration publique, au sein d’une préfecture, et ce, pour la période de six mois. Il faut préciser que la période d’invalidation de six mois commence à la date où le permis a été déposé. Il est toutefois possible de récupérer ses points permis avant que le solde n’atteigne zéro.

Ce qu’il faut savoir sur le stage de récupération de points permis


Un stage point permis melun permet par exemple
 de récupérer ses points avec le programme de sensibilisation à la sécurité routière. Ce stage s’effectue au sein de centres agréés. Ces stages donnent la possibilité de récupérer jusqu’à 4 points

Il est toutefois important de savoir que ces stages de récupération ne se font pas à la demande. En effet, leur fréquence est limitée. Un conducteur ne pourra effectuer deux stages de récupération de points de permis qu’à un intervalle correspondant à une période minimum d’un an. 

Les stages de récupération de permis peuvent se faire toutefois sur l’initiative du titulaire du permis, mais peuvent aussi être imposés dans certains cas. La participation volontaire à ces stages est conseillée afin d’éviter de se retrouver avec un solde nul, le cas échéant, et de se retrouver avec un permis invalide. Les consultations via internet facilitent la recherche de centres agréés pour effectuer un stage de récupération de permis, dans les différentes localités de France

Comment fonctionne la récupération automatique des points permis ?


Il n’est pas obligatoire de participer à des stages de récupération de point de permis pour augmenter son solde de point. La seule condition est d’être un conducteur modèle. En effet, l’absence d’infraction sur une période de 3 ans permettra au conducteur de se voir réattribuer l’intégralité du solde des points de son permis. À savoir : le solde de 12 points initial. 

La récupération automatique des points de permis ne se base pas seulement sur une bonne conduite, même si cela constitue la principale condition. En effet, une récupération automatique des points perdus pour des infractions de première, deuxième et troisième classe peut intervenir au bout d’une période de seulement 2 ans, dans le cas où aucune autre infraction n’a été commise durant cette période. Une récupération automatique d’un point de permis peut aussi intervenir au bout d’une période de 6 mois

Notamment pour un point perdu pour des infractions sanctionnées par le retrait d’un seul point. Encore une fois, l’absence d’infraction durant cette période est requise. Ce système de récupération automatique de point vise non seulement à récompenser les conducteurs responsables, mais incite aussi les automobilistes à porter une attention particulière au code de la route. Avec comme objectif une baisse significative du nombre de blessés ou tués sur nos routes.

Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire