Tout savoir sur le poêle à bois

Tout savoir sur le poêle à bois

Appareil rudimentaire de chauffage très utilisée en France qui réchauffe directement le lien où il est installé, le poêle à bois existe aujourd’hui en version moderne à la fois esthétique et performant puisqu’elle génère un rendement très avantageux. Elle est considérée comme rudimentaire car elle n’est constituée d’aucun caloporteur. Si vous voulez opter pour la poêle à bois  pour réchauffer votre habitat en temps froid, voici ce que vous devez savoir impérativement.

Les principaux avantages du poêle à bois

Le tout premier atout du poêle à bois est qu’il est plus abordable et permet de faire plus d’économies d’énergie comparé à la chaudière. C’est encore plus intéressant si vous avez déjà un conduit de cheminée afin de limiter au maximum les frais d’installation. Il faut noter que les poêles à bûches sont moins chers que ceux à granulés. Pour un poêle à bois à Toulouse de qualité à moindre prix, choisissez un modèle labélisé Flamme Verte. Ce type d’appareil de chauffage assure une bonne étanchéité ainsi qu’une excellente performance énergétique. Ainsi, il vous permet de prétendre à une aide écologique comme l’Eco Prêt à taux zéro ou Prime Energie.

Par ailleurs, son combustible, qui n’est autre que le bois, est le plus abordable de tous les combustibles proposés sur le marché de l’énergie. En clair, le chauffage à bois est deux fois plus abordable que le chauffage à gaz, quatre fois  qu’une installation électrique. De surcroît, le bois énergie ou biomasse solide est une énergie renouvelable qui ne risque de tomber en pénurie. Choisir le poêle à bois pour votre système de chauffage est un geste écologique, une belle contribution à la protection de l’environnement. En effet, même s’il émet du CO2 lors de la combustion du bois, c’est compensé par la grande capacité d’absorption de CO2 des arbres.

En outre, un poêle à bois est très facile d’entretien. Qu’il fonctionne aux bûches ou aux granulés, il reste un équipement simple qui ne demande pas de travaux complexes pour le garder en parfait état sur le long terme, ce qui n’est pas le cas d’une chaudière avec sa tuyauterie, ses pompes et ses autres composants. Il suffit de ramoner le poêle tous les 6 mois pour prévenir au mieux les éventuelles pannes.

Les points faibles du poêle à bois

Abordable, économe, écologique et face à entretenir, cette solution de chauffage pour votre maison présente toutefois quelques inconvénients que vous devez connaître avant de vous lancer. Mais rassurez-vous, il n’y a rien de bien grave. Tout d’abord, il faut avoir un grand espace pour l’installation. Pour une question de sécurité, l’équipement ne peut pas être collé à un mur et nécessite alors d’occuper une place importante au sol. Il faut aussi un espace dédié pour le stockage des bûches si c’est un modèle à bûches.

L’appareil a beau être facile à entretenir, il implique un nettoyage régulier. Ce sont les bûches qui posent le plus ce genre de problème alors, si vous voulez l’éviter, optez pour les granulés. Il y a aussi des poêles à bois qui requièrent un chauffage d’appoint.

Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *