Le bluff au poker

pokerLe bluff, souvent assimilé au poker, est une stratégie de jeu qui consiste à induire en erreur son ou ses adversaire(s) sur le jeu que l’on possède. L’expression vient de l’anglais to bluff, « tromper » mais il s’agit aussi de devancer ses adversaires en comprenant leur psychologie et en ayant une bonne analyse du jeu qui se déroule afin d’user de la meilleure stratégie de bluff possible.

Quelques règles de bases du bluff

Au poker il faut savoir bien utiliser le bluff et surtout bien le doser. Un bon bluff doit être anticipé et donc pensé en début de partie. Bluffer en désespoir de cause ne donnera pas de résultat concluant, en abuser fera perdre toute crédibilité au joueur et donc toute chance d’arriver à ses fins. Il s’agit d’intimider ses adversaires afin qu’ils se couchent (« fold ») et que le bluffeur remporte la mise. C’est aussi un moyen de ne pas dévoiler son jeu tout en collectant des informations sur celui des autres joueurs, cruciales pour maîtriser le jeu et les coups à venir.
Deux tactiques s’offrent au joueur ; sur-jouer sa main pour faire croire qu’il a la meilleure et faire coucher ses adversaires le plus vite possible, ou sous-jouer sa main, ce qu’on appelle le « slow-play », qui consiste à suivre les adversaires alors qu’il a la meilleure main. Cette deuxième technique permet de faire grossir le pot et de piéger tout le monde à la fin.
Ces tactiques sont à utiliser à bon escient et avec parcimonie au risque de les rendre inefficaces et d’être démasqué à la seconde.
Autre élément important dans une partie, c’est la position du joueur qui joue un rôle décisif pour le bluff. Il est connu des joueurs de poker qu’il est confortable d’être en fin de parole puisque les adversaires ont pu délivrer nombre d’informations qui serviront à les faire se coucher ou relancer.

La dimension psychologique du bluff

Nous l’avons vu plus tôt, la maîtrise et la compréhension du jeu est primordiale pour réussir ses bluffs. Maîtriser ses émotions et comprendre les personnes avec qui l’on joue l’est autant pour pouvoir adapter et orienter ses choix stratégiques.
D’ailleurs si vous cherchez le meilleur code promo ladbrokes pour jouer en ligne, c’est par ici.
Pour réussir son bluff il faut une maîtrise de soi afin de gérer les signaux qui peuvent nous échapper (appelés « tells »). Il est facile de repérer les émotions qui trahissent un adversaire mais il est difficile de masquer les siennes. Ces signaux peuvent se traduire par un tremblement de la main, un tic nerveux ou un regard fuyant. Une attitude peut changer inconsciemment mais elle suffit à trahir un joueur.
Il faut alors falsifier son langage corporel, plusieurs techniques sont possibles. L’une des plus connues est la « poker face » ou une façon de rester impassible. Le joueur peut choisir aussi de rester naturel ou de se cacher à l’aide d’accessoires tels qu’une paire de lunette ou un sweat à capuche.

En conclusion de ces indications tactiques, sachez que la meilleure règle pour bluffer au poker est de s’affranchir de toutes règles !

écrit parSegalaavec amour
Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *