Quels métiers et quelles formations liés au monde de la musique ?

Le monde de la musique est vaste ! Ce ne sont pas uniquement des chanteurs, des musiciens ou des compositeurs qui le constituent, il en existe également d’autres qui pourraient peut-être vous intéresser.

Liste de métiers dans le domaine de la musique

Le  dj (disc-jockey)

musiqueMétier d’autodidacte dans la plupart des cas, le métier de DJ est l’affaire de passionnés de sons et experts sur des platines, ils connaissent parfaitement un domaine musical que ce soit le rock, la variété, la techno, le rap, etc. Ils animent des soirées, ou travaillent dans des discothèques. La rémunération est un cachet correspondant à la prestation.
Il n’existe pas de diplôme pour être dj, le métier s’apprend sur le tas. On peut malgré tout envisager des formations de techniques de sonorisations et de mixage dans certaines écoles privées comme DJ-Network, Zygomatik, Music Art School, Bakélite studio, DJ AcadéMix… Un bac techno TMD (techniques de la musique et de la danse) peut également être envisagé.

Les professeurs de musique et  de chant :

Ils vivent de leur passion en enseignant aux élèves de collèges, de lycées une technique instrumentale ou de chant ainsi que l’histoire de la musique.
La formation pour devenir professeur de musique et de chant passe par un diplôme tel que le Capes, Capet ou son équivalent Cafep (pour l’enseignement privé sous contrat).
Salaires :
Professeur certifié : environ 1 640 € net par mois en début de carrière, 2 639 € en fin de carrière.
Professeur agrégé : environ 1 857 € net par mois en début de carrière, 3 117 € en fin de carrière.
Les professeurs de conservatoire sont rémunérés selon la grille de la fonction publique territoriale (FPT).

Le luthier
Il est celui qui restaure qui crée, qui vend les instruments de la famille des violons.
La formation reste un CAP d’assistant technique en instruments de musique (après la 3éme) qui pourra être complétée par le BMA technicien.
Salaires :
Salaire débutant  1100€ net. Sa rémunération évolue en fonction de sa qualification et de son expérience.

La musique inséparable de l’audiovisuel

Que ce soit en studio d’enregistrement ou sur les plateaux, musiciens et chanteurs ne sont rien sans les techniciens de la musique.

Ingénieurs du son, Techniciens du son, preneurs de son, monteurs, régisseurs
Ils sont directement liés à tous les réglages de spectacle, plateaux, régies, salles de montages.
L’accès minimum requis est un bac +2 (BTS métiers de l’audiovisuel, option métiers du son) et peut aller jusqu’au bac +6 (diplôme de l’école nationale supérieure des métiers de l’image et du son).

Salaires :
Considérés souvent comme intermittents du spectacle, le cachet varie selon la durée de leurs interventions.

Débouchés dans le monde de la musique, un univers en pleine évolution

Longtemps le monde de la musique fut considéré comme un univers de saltimbanques. Rares étaient ceux qui vivaient de leur musique à part quelques grands chanteurs ou musiciens. Beaucoup d’amateurs mais bien peu d’élus au hit-parade des succès ! Aujourd’hui, tout va très vite. On peut certes vivre sa passion mais on court toujours après les cachets. Actuellement, le monde de la musique évolue. 130000 personnes ont un job dans l’univers musical : tous ne roulent pas sur l’or et tous ne sont pas musiciens ou chanteurs. La technique a modifié la donne.

Vous êtes intéressé par le monde de la musique mais vous ne savez pas quelle orientation choisir ? Contactez CNC Orientation pour disposer de conseils avisés en orientation scolaire.
Vous pouvez également obtenir davantage d’informations ici : http://www.studyrama.com/formations/fiches-metiers/musique/

Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire